doucefolie2

Le blog de Df2 super arlequin FRA 5149

 

Histoires sans paroles : une belle fin de course ! 2 novembre 2016

Classé dans : Non classé — doucefolie2 @ 11:13

remontée 1   remontée 2   remontée 3   remontée 4   29 octobre  Copie de chic  the end

Le Challenge Pierre-Etienne Quehen du Yacht Club Boulonnais se termine par un merveilleux coucher de soleil et une victoire de Mistho ( 1/1 ) devant Doucefolie 2 ( 4/2 ).

Ont participé activement à ce beau résultat : Natacha, Cécile, Pierre, Renier, Christian pour la 1ère course;  Yann, Stéphane et Christian pour la seconde.

Bravo et merci à tous !

 

 

3 Commentaires

  1.  
    Pierrix
    Pierrix écrit:

    2eme c’est pas trop mal. Nous ferons mieux l’année prochaine !

  2.  
    cricri
    cricri écrit:

    pas trop mal ? je trouve que c’est très très bien ! Avec une garde robe plus que vieillissante ( la plupart de nos voiles ont plus de plus de 10 ans ! )et un mât de plus de 40 ans, nous réussissons, certes grâce à notre carène magique imaginée en 1966 !, à gagner dans la brise et à faire 2ème dans la pétole, 2ème derrière une carène lancée en 2002, avec de très belles voiles , dont un code 0 très efficace dans ces conditions de légère brise, et mené par un excellent régatier !
    Donc oui 2ème samedi dernier, ce n’est pas  » pas trop mal  » c’est un excellent résultat ! D’autant plus que nous avons terminé la régate par une option radicale très payante – doubler un grand surprise ce n’est pas anodin :) – et nous avons d’ailleurs eu les félicitations de tout l’équipage de Chicago à l’arrivée, tandis que le moral de Colbart n’était pas au mieux… Comme je l’ai déjà dit ailleurs, je suis persuadé que bien préparé, bien équipé et bien mené, Doucefolie2 est imbattable :) Alors profitons de cet hiver pour aller chercher des partenaires et continuer à vivre nos rêves de victoires ! bises à tous ! cricri, heureux propriétaire d’une bête de course ;)

  3.  
    cricri
    cricri écrit:

    extrait du texte de notre ami Ferréol :

     » Derrière, c’est « le bord le plus long » et rien n’est joué! Les trois bateaux ont affalé assez tôt leur spi et progressent maintenant au près serré. Colbart a anticipé après Ophélie en serrant tout de suite le vent et se trouve plus au large, espérant rallier la ligne d’un bord malgré le courant. Chicago et Douce Folie 2, plus abattu au départ, vont arriver à terre avant la rade, le long de la digue sud. Tout mène à penser que Colbart est le mieux placé pour enfin l’emporter… Hélas, trois fois hélas pour lui, Douce Folie 2, alors en queue de peloton, arrive au ras de la digue sud en premier et, protégé du courant, attrape une veine de vent et se lance dans un magnifique tricotage au ras des moules de la digue, laissant sur place Chicago, encore un peu trop au large! Non content de son option, le bateau aussi rouge que le superbe soleil couchant effectue la remontée la plus fumante de l’année, persévérant ses bords dans la rade à l’abri du courant, ne ressortant que pour enrouler le caisson au plus près et franchissant la ligne après plus de 3h de course, 10 et 20 minutes devant les deux autres alors qu’il en avait autant de retard après la dernière bouée! C’est beau! Chicago, dans sa lancée, passe troisième, suivi de Colbart, décidément malheureux dans les derniers bords! Quelle course! « 

Commenter

 
 

Les Supervilains ! |
Mes créations PSP |
World Manga |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aiméeka-Produktion
| sorties
| Mes Univers